Philosophie indienne par Tapahashi Devchoudhury

Traduction des extraits de la conférence de Tapashi Devchoudhury sur la philosophie indienne, dans mon dernier vlog sur le Chamonix Yoga Festival 🙂

♥https://youtu.be/9rjL2P_AMbI 

Sans titre 2

A propos des asanas, les postures de Yoga

Aujourd’hui quand vous proposez un cours de Yoga,
Les gens s’attendent à faire des postures.
Ce que l’on comprend quand on entend « Yoga » de nos jours,
Ce sont les asanas.
C’est une bonne chose,
Parce que quand on fait n’importe quel type d’activité physique,
Cela apporte de la légereté, de la lumière à notre corps.
Demandez à un danseur, un cycliste, un marcheur, un nageur, un gymnaste…
Quand on pratique une activité phsyique, on se sent bien.
Mais est-ce que toute activité physique peut s’appeler « asana » ?
Non…
Les asanas requièrent d’être totalement présent,
esprit, corps et âme, dans une posture.
Patanjali a écrit 196 sutras,
196 aphorismes sur le Yoga.
Et il a choisi deux adjectifs pour qualifier les asanas.
Sthira et Sukha.
En sanksrit, il est écrit « sthiram sukham asanam ».
Sthira veut dire « stable » et Sukha, « confortable.
On ne le présent pas comme « peut-être » stable,
ou « pourquoi » pas confortable.
Ce qui n’est pas confortable, ce qui n’est pas stable,
n’est pas un asana.

A propos des mantras, l’énergie du son

Il semblerait que les premières voyelles sanskrites
remontent de la base de la colonne.

Même ces sons ont un lien avec la colonne vertébrale.
Donc quand on prononce un son,
Cela active des courants d’énergies spécifiques dans le coprs.
Rien qu’en parlant, on active l’énergie.
Un « mantra » est définit ainsi : « ce qui protège l’esprit ».
Quand vous répétez un son en particulier, encore et encore,
Cela génère de l’énergie – dans votre corps, et autour de vous.
C’est pourquoi quand on chante un mantra,
ce n’est pas que pour soi,
C’est aussi pour tous ceux qui se trouvent autour de soi.
L’effet est plus puissant si vous prononcez le mantra,
Mais même si vous ne le dites pas à voix haute,
Et que vous entendez quelqu’un prononcer le mantra,
Cela agit comme un bain de son,
Cela a des propriétés de guérison
Que l’on absorbe naturellement.
Il y a tellement de formes d’énergies autour de nous.
La lumière, la chaleur…
Mais de laquelle peut-on réellement disposer ?
Le son.
On peut le créer, les entendre, les changer.
Il y a des sons que l’on peut entendre,
Et d’autres qu’on ne peut pas entendre.
Les anciens Yogis hindous pensent que la somme de toutes les vibrations cosmiques
Crée un son
Qui serait présent dans l’espace,
partout, même ici.
Ce son, ramené à une échelle de sons audibles par l’humain,
Serait le son « AUM ».

A propos de OM, sens, prononciation, importance

Histoire de briser vos attentes,
Le mot « AUM » n’a absolument aucun sens.
Mais, si l’on veut pratiquer ce chant,
Il faut être bien conscient de ce que « AUM » représente.
Il y a trois sons qui créent « AUM ».
A, U et M.
On représente le premier par la lettre A,
Mais souvent en Occident on le prononce aussi « A ».
Quel est le mot français pour « egg »?
Oeuf.
Alors, imaginez que vous prononcez « Oeuf », sans le « F ».
« Oe ». Exactement.
Voilà le premier son de AUM.
Le deuxième son est U.
Le dernier est la consonne M.
Quand on dit « AUM », on ne sépare pas les trois sons.
On les dit de façon fluide, ensemble.
Aller de A à U à M doit ressembler à de l’huile qui coule.
Le premier son est celui de la création
Il ne dure donc qu’un instant.
On passe directement au U.
La préservation et la protection prennent du temps,
Alors le son « U » dure plus longtemps.
Et le plus difficile, celui qui prend le plus de temps,
Est la libération.
Le son « M » est le plus long des trois.
Si vous le pouvez, ayez conscience d’où provient le son,
Essayez réellement de vous y connecter.
Au lieu de juste répéter machinalement « om, om, om »,
Essayez de voir ce que le son procure à votre corps et votre esprit.
Voyez si vous pouvez le ressentir, physiquement.

Sans titre 1

A propos de Pratyahara, le retrait des sens

« Pratyahara » signifie « retrait des sens ».
La vue, l’ouïe… Tout ce qui affecte l’état d’esprit.
Si vous êtes allés en Inde
Vous avez eu plein d’opportunités de pratiquer Pratyahara.
Imaginez-vous dans le traffic urbain…
Et les odeurs, aussi… Tout !
Nous avons plein d’occasions de pratiquer Pratyahara.
Et c’est super, parce que si vous n’arrivez pas à garder votre zen attitude
Dans les moments difficiles
Ca ne compte pas !
Si vous êtes dans une grotte, sur une montagne, au milieu de nulle part,
C’est facile d’être calme.
Là où ça compte, c’est quand vous êtes en plein milieu de la circulation
Avec les autres autour qui s’énervent sur leurs klaxons.
Là, ça compte.

A propos d’acro yoga… et de notre façon de juger les autres !

On juge les autres sur leur enveloppe extérieure.
Sans essayer de voir la pureté à l’intérieur.
Il m’est arrivé de juger les personnes qui font de l’acro yoga
– j’essaie d’être honnête avec moi-même.
Mais quand quelqu’un vous énerve de cette façon,
Ce n’est qu’un reflet de qui VOUS êtes à l’intérieur.
C’est VOTRE perception de cette personne.
Et je me retrouve à juger l’acro yoga…
J’essaie, de voir ça comme une pratique du Yoga.
Mais souvent j’ai l’impression de voir une performance.
Qu’il s’agit de leur façon d’apparaître devant les spectateurs.
Or les asanas ne sont pas un spectacle réalisé pour un public.
Mais, encore une fois, si ces personnes
Ont été amenées en cet endroit, à cette pratique,
Je n’ai aucune raison de les juger.
Car à l’intérieur, tout est intact, pur, parfait, beau.
Je reste bloquée sur leur enveloppe extérieure seulement,
Et ça, c’est mon problème.

A propos du yoga moderne… Et occidental.

La pratique spirituelle du Yoga est pratiquée par une fraction d’Indiens.
Le Yoga en tant que « mouvement », est revenu de l’Occident.
Et c’est comme ça, je n’ai qu’à l’accepter.
Ce n’est pas à moi de juger
Pourquoi une chose est plus populaire qu’une autre,
Je travaille encore sur le fait d’accepter les choses comme elles sont.
Parfois c’est difficile
Souvent, c’est difficile.
Mais j’y travaille.

Sans titre 3

Om Puurnnam-Adah Puurnnam-Idam Puurnnaat-Purnnam-Udacyate
Puurnnasya Puurnnam-Aadaaya Puurnnam-Eva-Avashissyate
Om Shaantih Shaantih Shaantih

Tapashi DEVCHOUDHURY,
Chamonix,
Dimanche 2 juillet 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s